Alix Paj

home book bio news liens contact


De chair et d’encre
Par la transparence de l’encre, je partage ma vision de la « comédie humaine ».
Etat de tension entre légèreté et gravité des rapports humains.

Les innovations techniques dans l’histoire de l’art permettent aux artistes d’actualiser leur dialogue avec la société contemporaine.
Je m’inscris dans cette tradition de la peinture où ces innovations nourrissent la création.
Les encres de chine sur panneau (dibbon, pvc, film d’acétate) jouent sur le contraste d’une finesse extrême de la surface peinte avec la profondeur des tons.
Des silhouettes rivées par des regards qui nous fixent intensément surgissent de l’effacement du dessin, apportant construction et déconstruction de l’image.
Renouvelant constamment mon dialogue avec la fluidité de la matière, les transparences des encres colorées accompagnent ma peinture en quête de l’autre et de son mystère.

La proximité avec ces êtres me questionne en même temps que j’éprouve de la distance.
Altérité.
Tout cela concerne les possibles et les limites de la représentation.